MMaurice Chevalier

Maurice Chevalier – Toi et Moi

Viens par ici, veux-tu, ma blonde
Là-bas, il y a trop de monde
Aujourd’hui, je préfère
Les allées solitaires
Toi et moi
On sera bien mieux, je crois
Dans ce tout petit sentier du bois
Où l’on ne voit personne
Viens plus loin, mignonne
Il n’est pas besoin
De faire constater par cent témoins
Quand tu t’abandonnes
À l’abri de cet arbre, il me tarde
De nous enlacer
C’est le moment, nul nе nous regarde
De nous carеsser
Toi et moi
On peut s’embrasser, je crois
Non, viens mon trésor
Plus loin encore
Là, j’aperçois un garde
Toi et moi
On sera bien mieux, je crois
Au milieu du lac où l’on ne voit
Qu’ des canards et des cygnes
Tous les deux
Nous ne trouverons pas mieux
Pour nous dérober aux yeux
Des pêcheurs à la ligne
En plein milieu, voici qu’on arrive
On est assez loin
Les promeneurs, vu l’heure tardive
Ne nous verront point
Toi et moi
On peut s’embrasser, je crois
Non, car le canot
Partout prend l’eau
Vite, regagnons la rive
Toi et moi
On sera bien mieux, je crois
Dans mon entresol où, à part toi
Je ne reçois personne
Bien chez nous
Nous fermerons le verrou
Les doubles rideaux
Et puis nous couperons le téléphone
Si le meilleur de mes amis même
Venait à frapper
Je lui crierais que c’est au cinquième
Et qu’il s’est trompé
Toi et moi
On est mieux à deux, hein, qu’à trois
Être deux, c’est peu
Pourtant, mon Dieu
Ça suffit quand on s’aime

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button